temoignage

Vouloir être une “superwoman” n’est pas tenable

“Maman de 4 enfants, j’ai tout naturellement pris soin d’eux lorsqu’ils étaient petits. Mais le temps passant, deux d’entre eux ont présenté des fragilités. Il s’est avéré qu’ils souffraient de myopathie. Dans ces cas-là, on prend sur soi, on ne calcule pas le nombre d’heures passées à les conduire du kiné à la logopède, à consulter les spécialistes, à trouver les meilleures prises en charge thérapeutiques possibles. On travaille avec un sentiment d’urgence pour eux, mais aussi avec le souci du reste de la famille: les autres enfants et le conjoint sont là eux aussi !”

“J’ai également une profession que j’aime et qui me permet de penser à autre chose, de m’investir différemment. Mais malheureusement une journée n’est faite que de 24 heures. Et certains jours, je me sens complètement sur les genoux, sans espoir pour un mieux ! Combien de temps vais-je tenir ?”

“C’est à ce moment-là qu’on réalise que notre quotidien est très différent de celui des autres. Vouloir être une superwoman n’est pas tenable sur le long terme. Il faut trouver de l’aide.”

Cathy